C’est en quel type de métal les chaines à neige ?

Il existe de nombreux modèles de chaines à neige sur le marché.

Les classiques chaines en métal sont les plus utilisées et aussi les plus résistantes.

De quel matériau sont-elles constituées ? Sont-elles en acier ?

Existe-t-il d’autres types de chaines fabriquées dans des matériaux différents ?

Sont-elles aussi efficaces que les chaines en métal?

Comment choisir les meilleurs modèles de chaines à neige pour sa voiture personnelle en hiver ?

Quelles sont les chaines les plus utilisées en France ?

La plupart des automobilistes ont des chaines à neige dans leur équipement destiné à la saison hivernale.

En effet, la majorité des consommateurs possèdent des chaines à neige classiques, en métal. La raison ?

Ce sont les plus économiques et encore les plus répandues.

Néanmoins, il existe dorénavant de nouveaux modèles, plus légers, presque aussi résistants et faits d’autres matériaux.

L’option la plus onéreuse reste l’achat de pneus hiver ou pneus à neige.

Ceux-ci permettront de rouler sur tous types de terrain en hiver (pluie, neige ou verglas) sans se soucier d’installer les chaines (sauf dans certaines zones règlementées).

De quoi sont faites les chaines en métal ?

Les chaines standard sont faites en métal.

Effectivement, elles sont généralement fabriquées avec de l’acier, un alliage de fer et de carbone traité industriellement.

C’est ce qui permet leur résistance, mais aussi ce qui crée les risques de rouille.

C’est pour éviter les mauvaises surprises qu’il faut toujours vous assurer de bien faire sécher vos chaines après les avoir utilisées.

Très efficaces sur route enneigée, les chaines à neige permettent une excellente adhérence, grâce aux maillons de métal dont elles sont dotées.

Elles peuvent être à tension manuelle ou à tension automatique :

  • Tension manuelle : avec ce type de chaine, vous devrez vous arrêter pour installer votre équipement. Une fois posées, il faudra vous arrêter de nouveau 100 mètres plus loin pour les retendre afin qu’elles soient parfaitement ajustées.

  • Tension automatique : vous devez vous arrêter une seule fois pour installer vos chaines. Ce modèle est plus onéreux.

Dans les deux cas, les chaines standard ne sont pas les équipements neige les plus simples à installer.

Pour un équipement permettant une installation rapide, vous devrez payer plus cher.

Quels sont les autres types de chaines à neige ?

Il existe d’autres modèles de chaines à neige permettant une excellente adhérence sur route enneigée.

Elles sont appelées « chaines textiles » et sont constituées de maillons en tissu polyester très résistant associés à des bagues en acier.

Si elles sont homologuées (vérifiez bien leur notice), elles pourront être utilisées sur les routes règlementées B26.

Elles ne sont malheureusement pas compatibles avec toutes les tailles de pneus et elles restent malgré tout plus onéreuses.

Quels sont les équipements neige alternatifs aux chaines à neige standard ?

Il existe sur le marché d’autres types d’équipement :

  • Les chaussettes à neige : elles seront davantage destinées à une utilisation urbaine, car elles sont moins résistantes. Faites de matériau textile, elles se montent facilement et rapidement et s’enfilent comme des chaussettes. Avec les chaussettes, vous ne pourrez pas rouler au-delà de 50 km/h.

  • Les chaines araignées : ce sont les plus chères après les pneus hiver. En effet, elles sont les plus rapides à installer grâce au montage frontal. Elles ont aussi l’avantage de pouvoir se monter sur presque tous les véhicules, puisqu’elles s’adaptent à toutes les dimensions de roues. Efficaces sur la neige et sur le verglas, elles permettent aussi de ne pas abimer vos jantes.

  • Les pneus hiver ou pneus neige : ce sont des équipements onéreux, mais qui peuvent devenir intéressants à long terme. En effet, il faudra changer vos pneus à chaque intersaison. Vos pneus neige ne s’utiliseront que pendant l’hiver. Ils sont faits d’une gomme particulièrement résistante au froid et performante pour évacuer l’eau. Ainsi, vous êtes sûr de réduire les risques de glissades ou de dérapage sur la neige, le verglas et la pluie. Il faudra payer quatre pneus et les faire installer, ce qui ne correspondra pas à toutes les bourses.

Comment choisir ses chaines ?

Pour faire votre choix, il faudra avoir en tête certains éléments :

Quel est votre budget ?

En fonction de cet élément, vous pourrez définir quel type de chaine correspond mieux à votre situation.

Les équipements les plus économiques sont les chaines à neige à tension manuelle. Les chaines à tension automatiques et les chaines textiles seront un peu plus chères.

Il existe différentes tailles, que vous choisirez en fonction de la dimension de vos pneus (vous trouverez cette information sur le côté du pneu ou encore dans le carnet d’entretien de votre voiture).

Attention cependant, certaines voitures, dotées d’un passage de roue étroit, ne pourront pas être équipées de chaines standard.

Quelle est votre utilisation ?

En fonction de l’utilisation que vous en ferez, vous investirez plutôt dans des pneus hiver ou dans des chaussettes à neige.

En effet, les chaussettes à neige s’utilisent de façon ponctuelle et davantage en ville. Elles ne durent pas très longtemps.

Au contraire, les chaines en métal sont robustes et vous permettront d’aller pendant plusieurs saisons en montagne en hiver.

Quant aux résidents de régions montagneuses très pluvieuses ou froides l’hiver, ils opteront peut-être pour les pneus hiver.

La facilité d’installation pourra également être un critère déterminant dans votre prise de décision.

Quelles sont vos contraintes ?

Enfin, vous devrez définir les contraintes liées à votre véhicule.

Comme cité plus haut, si votre voiture a un passage de roue qui est étroit, vous ne pourrez probablement y installer que des chaines de type « araignée », plus onéreuses, mais polyvalentes.